La marche émotive (L’intention du personnage 1 de 4)

À la base des intentions, il y a l’émotion. Réchauffez votre groupe avec cet exercice simple et accessible.

Pour être un bon comédien, il faut jouer « juste »! 

  • Juste quoi? 
  • Juste dessus! Juste, sur la bonne émotion! 
  • Ahhh!

Apprendre à jouer “juste” nous vous proposons de travailler l’émotion du personnage et l’intention du personnage en quatre leçons

Mais avant voici ce qu’est l’intention du personnage : 

| DÉFINITION. L’intention du personnage c’est tout ce qui motive le personnage à faire une action… le sous-texte quoi! Parfois, un personnage peut dire : “Je suis content de vous voir” mais pourtant, tout son corps dira : “Pourquoi êtes-vous venu? Je veux rester seul!!” |

Voici les quatre morceaux de la leçon! 

  1. La marche émotive
  2. Le clown en crise
  3. Le clown menteur
  4. Le gromelot (c’est ma nouvelle langue!)

 

Avant de commencer le travail d’intention, avec le groupe, il est primordial de se réchauffer. 

 

Pour faire cet exercice tu auras besoin:

– D’un espace dégagé.

 

Voici les étapes:

  1. D’abord, jinvitez le groupe à marcher normalement dans une pièce. Les élèves devront marcher de façon neutre: ni vite, ni lentement, comme s’ils n’avaient aucune émotion
  2. Demandez-leur de choisirune émotion dans leur tête et, tout en marchant. Ils devront faire la vivre dans leur corps (colère, joie, peur, tristesse, dégoût)
  3. Annoncez un changement d’émotion après quelques secondes (Le maître du jeu peut dire STOP entre chaque émotion pour avoir l’attention du groupe.)
  4. Puis, lorsque le groupe est bien à l’aise, invitez-les à  cchoisir une des phrases clés (voir plus bas).
  5. Demandez aux élèves de reprendre leur marche en bougeant les bras qui ne tiennent pas la phrases et de commencer à les lire. ((Les élèves peuvent aussi les lire au tableau mais c’est plus facile s’ils ont chacun une petite feuille dans leurs mains.)
  6. Dites STOP et demandez aux élèves de changer d’émotion et de phrase en continuant de bouger les bras. Passez par toutes les phrases ainsi. Demandez leur d’y aller intensément sans crier!
  7. Puis, lorsque le groupe sera à l’aise, choisissez une des phrases et expliquez que vous ferez un travail d’intensité. (faible, moyen fort ou 1, 2, 3). Les élèves recommenceront à circuler dans l’espace et, quand vous donnez votre consigne, ils devront jouer moduler l’intensité de leur phrase. 

 

Voici les phrases clés

  • Colère : « Je suis en colère! J’en peux plus! Sapristoche de cacaouette! »
  • Joie : « Je suis tellement heureux! C’est le plus beau jour de toute ma vie wistiti! »
  • Peur : « Qu’est que c’est?! J’ai peur! Au secours! À l’aide! »
  • Tristesse : « Je suis vraiment trop triste! Pourquoi! Non! Je veux m’en aller! »
  • Dégoût: «  « Je suis dégoûté! Quelle odeur puante! Pouach! » 

Les élèves sont maintenant réchauffés et vous êtes prêts à faire des mini-scènes avec le groupe et travailler un autre niveau d’émotion!

Rendez-vous dans notre deuxième article de blogue…

4 Commentaires sur “La marche émotive (L’intention du personnage 1 de 4)

  1. Louise Lavigne says:

    C’est une idée très intéressante. Quand on a un groupe de 25 élèves, comment on fait pour observer autant d’élèves à la fois? Est-ce qu’on décide à l’avance qui on va observer ou si on procède par un petit groupe à la fois. Si c’est le cas, que font les autres élèves en attendant. J’imagine que le temps doit être assez long pour ceux qui passent en dernier?! C’est la première année que j’enseignerai l’art dramatique. Je suis spécialiste en musique…!
    C’est pour cela que j’apprécie toute l’aide possible que je peux recevoir et je vous remercie beaucoup de vouloir m’aider avec vos précieux trucs et conseils
    Bonne fin de journée!
    Louise

    • Jean-Philippe Houle says:

      Bonjour,

      Je recommande de faire 2 groupe (garçon et fille) le groupe qui ne marche pas est spectateur.

      Bonne rentrée!

  2. marilou says:

    Bonjour!
    Je vous recommande de prévoir un vingt minutes pour cet exercice et de passer ensuite à la proposition que vous retrouverez dans “le clown en crise” ! Aussi, soyez toujours à l’affût des signes que vous envoie votre groupe…. Il est plus facile de changer d’activité quand la courbe d’intérêt est au maximum que d’attendre qu’elle faiblisse! Amusez-vous bien!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *