Des émotions au hasard

Une simple émotion peut changer bien des choses n’est-ce pas? Ton défi, cette semaine, sera de jouer le texte proposé en changeant ton interprétation selon l’émotion que tu auras tirée au dé!
 

 

Pour faire ce jeu, tu auras besoin:

  • D’un dé
  • Du texte proposé selon ton cycle
  • De l’image des émo-dés

 

Voici les étapes du jeu:

  1. Observe l’image des émo-dés. Tu verras que chaque chiffre correspond à une émotion
  2. Choisis une phrase en fonction de ton cycle (tu les trouveras en bas de l’explication)
  3. Interprète la phrase selon l’émotion choisie
  4. Recommence autant de fois que désiré

Remarque bien comment le sens de ton texte peut changer avec une nouvelle émotion!

C’est fou quand même!

 

Voici les différents textes que tu peux prendre pour faire le jeu

 

Phrases du 1er cycle

Est-ce que tu veux jouer avec moi?

Où es-tu caché?

Tu veux être mon ami?

Le pissenlit se plie et se déplie sans pli.

Émilie, c’est ici qu’habite ma mamie.

Peux-tu répéter? Je n’ai pas bien compris.

Mon père et ma mère s’en vont bientôt.

 

 

Dialogue pour le 2e cycle

Enfant 1 – Bonjour.

Enfant 2 –  Bonjour.

Enfant 1 – Avez-vous du chocolat?

Enfant 2 – Oui, quelle sorte voulez-vous?

Enfant 1 -En avez-vous avec de la noix de coco?

Enfant 2 – Désolé, nous n’en avons plus.

Enfant 1 -Quoi? Mais qu’est-ce que je vais faire?

Enfant 2 – Voulez-vous autre chose?

Enfant 1 – Autre chose? Autre chose? Non merci.

Enfant 2 – Bonne fin de journée quand même.

 

Monlogue pour le 3e cycle

Comment ça va? Ça va, ça va… Ça va autant que ça peut aller aujourd’hui, hein? Avez-vous déjà vécu ça quelque chose comme ça? Moi non. C’est vraiment la première des premières fois. Ç’a pas d’allure! Même mon chien se sent comme moi. Ma mère a beau me dire que ça va bien aller, j’y crois pas toujours. Mon père lui, y dit qu’on va se rendre à Noël en même temps que tout le monde. Il faut prendre une chose à la fois. Il a raison, mais là… là… ça explose! J’ai cette grosse boule d’émotions dans le ventre qui veut juste sortir. Elle veut qu’on la voie, qu’on l’entende, qu’on la sente de loin! Pourquoi maintenant? Je l’sais pas. Mon émotion veut prendre le dessus, elle veut tout contrôler et je commence à ne plus être capable de la contenir. Il faut qu’elle sorte… (Pause) Ça s’en vient… elle monte… Je la sens dans mon ventre. Ça gargouille. Elle monte dans mes poumons. (Prends une bonne respiration.)Ahhhh, ma respiration n’est plus pareille. Elle monte dans ma gorge. Ma voix change… (Un cri sort.) Voilà! Ça fait du bien. Ça va mieux maintenant. Ça va bien aller.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *