démarche animaux

5 nouvelles activités d’art dramatique à faire en vidéoconférence

Cherchez-vous des idées pour dynamiser vos classes virtuelles ? Voici cinq nouveaux ateliers pour faire participer les jeunes derrière leur écran.

 

1 – Mon objet s’anime

2 – Ma maison me parle

3 – Observation animale

4 – Dans la tête de mon objet

5 – La classe de ballet

objet ludique

1 – Mon objet s’anime

Tous les cycles / 1 période

Voici une façon ludique de travailler la créativité et d’aborder la notion de fonction de l’objet. 

 

  • Matériel pour l’enseignant : un objet du quotidien qui a été transformé préalablement en personnage.
  • Matériel pour les élèves : un objet du quotidien à leur choix, ciseaux, papiers, crayons de couleur, ruban gommé ou gommette bleue. Tout autre matériel de bricolage que l’élève possède peut être utilisé.

 

  • Mode virtuel : vignette de l’élève en premier plan lorsqu’il présente son personnage

 

Préparation

  1. Faites parvenir un courriel aux élèves pour qu’ils aient déjà le matériel nécessaire à portée de main lors du cours.
  2. Transformez vous-même un objet à l’avance pour faire une démonstration (vous pouvez également utiliser la photo d’Oscar, proposée plus bas, pour sauver du temps.)

 

Déroulement

1 – Abordez la notion de fonction de l’objet avec les élèves. En résumé, un objet peut avoir une fonction utilitaire et une fonction ludique. Par exemple, la fonction utilitaire d’une fourchette est de manger de la nourriture, mais sa fonction ludique pourrait être de brosser les cheveux. En transformant un objet du quotidien, nous lui donnons donc une fonction ludique de marionnette, par exemple.

2 – Faites une démonstration personnelle pour illustrer ce qui est attendu des élèves. Présentez un objet que vous avez déjà transformé en personnage puis incarnez le personnage pour le laisser parler de lui-même. Voici un exemple : J’ai pris un balai et je l’ai transformé en personnage en lui créant un visage et un nœud papillon en pâte à modeler. « Bonjour! Je m’appelle Oscar. Je suis concierge dans une école primaire. Je passe mes journées à nettoyer des classes. La preuve? Regardez les poussières accumulées dans mes cheveux. J’aurais vraiment besoin d’un bon shampooing. Et d’une nouvelle coupe de cheveux! Je suis coquet, vous savez. Pas question de négliger mon apparence. Chaque jour, je m’habille avec élégance pour aller travailler. J’adore quand les enfants me saluent. C’est pour ça que je rentre au travail le sourire aux lèvres. »

3 – Offrez 15-20 minutes pour la transformation des objets et la préparation du mini-monologue de présentation. Cette portion se fait de manière autonome pour tous les élèves. Le monologue peut être écrit ou simplement improvisé. 

Voici quelques trucs pour orienter leur création:

  • Il est obligatoire que l’objet transformé ait des yeux.
  • Tu peux habiller ton objet.
  • Pense à intégrer une émotion principale aux traits de son visage : yeux fâchés, bouche boudeuse, yeux exorbités, etc.
  • La transformation doit être temporaire. ( Maman n’aimera pas récupérer son vase de collection maquillé au Sharpi!!)

 

4 – À tour de rôle, laissez les enfants présenter leur personnage en les incarnant. Proposez-leur d’inclure au moins une caractéristique de voix pour distinguer le personnage d’eux-mêmes.

 

Variante pour les plus jeunes:  Faites la présentation sous forme de dialogue avec l’enseignant questionne le personnage. Exemples de questions:

  • Quel est votre nom ? 
  • Quel est votre métier ? 
  • Quel âge avez-vous ?
  • Qui fait partie de votre famille?
  • Pourquoi souriez-vous autant?
  • Je remarque vos sourcils froncés, qu’est-ce qui vous contrarie? 

Pour aller plus loin

  1. Encouragez les jeunes à improviser et à modifier leur voix.
  2. Faites applaudir la classe à la fin de chaque présentation.
photo du quotidien

2 – Ma maison me parle

Un atelier relax qui permet de travailler la création de personnages, l’observation et les caractéristiques vocales.

Tous les cycles / 1 période

  • Matériel pour l’enseignant : Photos d’objets du quotidien qui semblent avoir un visage.
  • Matériel pour les élèves : appareil photo ou autre appareil électronique pouvant prendre une photo.
  • Mode virtuel : Partage de votre écran pour montrer vos exemples de photos aux élèves et vignette de l’élève en premier plan lorsqu’il présente sa trouvaille photo. 

 

Préparation

Dénichez, dans votre maison, des objets du quotidien qui semblent avoir un visage. Prenez-les en photo et créez un diaporama à présenter aux élèves. Vous pouvez sauver du temps en utilisant les trouvailles des autres en suivant ces liens internet :

https://www.buzzfeed.com/katangus/faces-in-everyday-objects-pareidolia

https://www.liveabout.com/objects-with-human-faces-4137733

https://www.dailymail.co.uk/femail/article-9445841/Social-media-users-reveal-unusual-places-theyve-spotted-faces-inanimate-objects.html

Déroulement

1 – Commencez par présenter les grandes lignes du projet: chaque élève devra trouver, dans sa maison, un objet qui semble avoir un visage et exprimer une émotion. Chacun devra photographier l’objet en question et le présenter à la classe.

2 – Présentez des exemples concrets d’objets du quotidien qui semblent avoir un visage. Commentez ce que vous voyez : quelle émotion se dégage du « visage » photographié? Profitez-en pour faire remarquer que l’ombrage peut créer un visage. L’angle dans lequel on photographie a aussi son importance.

3 – Donnez 15-20 minutes aux élèves pour partir à la chasse aux visages dans leur maison. Certains pourront apporter l’objet devant leur écran. D’autres devront prendre une photo pour la prochaine étape.

4 – Laissez chaque élève présenter sa photo. Permettez aux élèves de commenter ce qu’ils voient : que peuvent-ils deviner de ce personnage? De sa personnalité? De ses émotions? 

Pour aller plus loin

  • Vous pourriez proposer aux élèves d’écrire un monologue pour le personnage qu’ils ont photographié. Le travail peut se poursuivre la semaine suivante.
  • On peut, collectivement, choisir la photo la plus surprenante et créer un personnage en lui inventant une histoire. Le professeur y va de deux propositions et à chaque fois, les élèves votent en levant la main virtuellement. Par exemple : notre personnage s’appellera Ginette ou Esméralda? Elle est astronaute ou cultivatrice? 
démarche animaux

3 – Observation animale

Un exercice physique qui permet de travailler la posture, la démarche et les caractéristiques physiques d’un personnage animal.

Tous les cycles / 1 période

 

  • Matériel pour l’enseignant : une sélection de vidéos d’animaux en déplacement. (créez votre propre sélection ou utilisez la nôtre)
  • Matériel pour les élèves : aucun
  • Mode virtuel : votre vignette à l’avant-plan avec partage d’écran pour les vidéos.

 

Préparation

Sélectionnez les animaux que vous souhaitez étudier avec vos élèves et réunissez les liens vidéo en un seul endroit. Si vous préférez, vous pouvez ouvrir votre navigateur avec un onglet pour chaque vidéo. Vous n’aurez qu’à sélectionner le bon onglet pour lancer immédiatement chaque vidéo.

 

Déroulement

1 – Expliquez les grandes lignes de l’activité. Lorsqu’il faut jouer un personnage animal au théâtre, il n’est pas nécessaire de marcher à quatre pattes. Il faut surtout reproduire certaines caractéristiques de l’animal. Voyons si nous sommes capables!

2 – Présentez une première vidéo. Nous vous suggérons de commencer par un animal dont la démarche est facile à imiter, le pingouin, par exemple.

3 – Demandez les observations des élèves et leurs idées pour marcher comme cet animal. Exemple pour le pingouin: ne pas plier les genoux, ouvrir les pieds en éventail, garder une certaine rigidité dans tout le corps, etc.

4 – Démontrez le résultat en vous déplaçant à la manière de l’animal analysé.

5 – Invitez les élèves à tenter l’expérience à leur tour. Choisissez un volontaire pour démontrer au reste de la classe en mettant sa vignette en vedette.

6 – Passez à la vidéo suivante.

7 – Rétroaction. Est-il nécessaire de marcher à quatre pattes pour incarner un animal? En quoi l’observation de l’animal est utile pour pouvoir le jouer par la suite? Quelles caractéristiques sont les plus utiles : vitesse de déplacement, attitude, amplitude des mouvements, précision du geste, etc.

Pour aller plus loin

Nous vous avons constitué une liste d’écoute de vidéos pouvant être utilisés pour comprendre la démarche des animaux. (Chat, chien, pingouin, tigre, éléphant, lapin, écureuil, girafe, cheval, canard, lézard)

 

 

Visitez notre chaîne YouTube

pour découvrir la liste d’écoute « démarche des animaux » qui pourra vous être fort utile lors de votre activité!

chaine YouTube Pissenlit
ballon

4 – Dans la tête de mon objet

Un exercice d’écriture ou d’improvisation qui met à l’honneur la créativité et l’imagination des enfants. Avec les plus jeunes, vous pouvez créer une histoire collective de vive voix. Avec les plus vieux, il est intéressant de leur demander d’écrire leur texte qui pourra ensuite être lu aux camarades.

Tous les cycles / 1 période

  • Matériel pour l’enseignant: des photos d’objets de votre choix ou la sélection que nous vous proposons.
  • Matériel pour les élèves: papier et crayon
  • Mode virtuel : votre vignette à l’avant-plan lors du partage d’écran.

 

Préparation:

1 – Choisissez la photo d’un objet qui vous inspire.

2 – Écrivez un court texte narratif comme si l’objet prenait vie et nous racontait son histoire. 

 

Déroulement:

1 – Présentez les grandes lignes de l’activité aux élèves: nous allons regarder différentes photos. Vous choisissez celle qui vous inspire pour écrire un texte narratif.

2 – Modelez le travail en présentant la photo que vous avez choisie et votre texte.

3 – Présentez quelques photos d’objets qui pourraient inspirer vos élèves. Chacun peut choisir celle qui l’inspire, mais le groupe peut aussi voter pour déterminer une seule photo qui servira d’inspiration pour le travail de tous.

4 – Donnez 15-20 minutes aux élèves pour écrire leur texte narratif OU faites le travail en groupe en donnant la parole aux élèves qui lèvent leur main virtuelle.

5 – Si vous avez opté pour le travail personnel écrit, enchaînez avec la lecture des textes des élèves.

 

Pour aller plus loin:

Pour les groupes plus avancés, vous pouvez demander que l’élève personnifie l’objet, qu’il utilise des caractéristiques vocales lors de sa lecture, etc.

Exemples de photos pouvant être utilisées pour cet atelier (photos libres de droits prises sur Pixabay):

Dans la tête de mon objet 03
Dans la tête de mon objet 02
Dans la tête de mon objet
ballon

Exemples de texte pouvant être rédigés:

« À l’aide!!! Quelqu’un peut venir me repêcher? Je savais que ce n’était pas une bonne idée de laisser le bébé me tenir tout seul. C’était évident qu’il allait m’échapper. Je me suis envolé et le vent m’a poussé très loin jusqu’à la rivière. Bébé doit être inconsolable de m’avoir perdu. Je me demande si ses parents m’ont remplacé par un autre ballon pour qu’il arrête de pleurer. « 

OU

« Hourra! Je me suis libéré! Je déteste me faire tenir en laisse par un enfant. Je préfère ma liberté et voyager très haut dans le ciel. Mais là, je suis fatigué. Les forces me manquent pour rejoindre les nuages. Je suis donc redescendu. J’ai essayé d’atterrir dans le gazon, mais un vilain coup de vent m’a joué un tour et m’a poussé au-dessus de l’eau. À présent, j’ai froid et je suis tout détrempé. »

Mouvements de danse

5 – La classe de ballet

L’activité parfaite pour conclure votre période en douceur. Un atelier qui peut aussi bien travailler la conscience du corps que la relaxation.

Tous / extra fin de période

Matériel pour l’enseignant: pièces musicales classiques, routine d’étirements

Matériel pour les élèves: aucun

Mode virtuel: mosaïque 

 

Préparation

Inventez une séquence de mouvements OU inspirez-vous de routines proposées sur internet. (voir liens plus bas)

 

Déroulement

1 – Commencez par présenter les grandes lignes du projet: chacun se transforme en danseur professionnel. Au rythme de la musique, les élèves devront suivre les directives d’une période d’échauffement de ballet classique. Le cours de danse est un prétexte pour « jouer » plutôt que de simplement s’étirer.

2 – Mettez la musique en marche pour créer une ambiance propice.

3 – Dirigez les élèves dans une session d’étirements qui commence en position debout et peut se terminer en position assise ou couchée. 

4 – Invitez les élèves à se concentrer sur leur respiration et à relaxer. 

 

Pour aller plus loin

On peut d’abord commencer par un similicours de ballet où on aborde la notion de tonus, etc. On proposera alors de maintenir les positions de bras classiques en ballet.

Pour vous préparer :

Si vous préférez, vous pouvez partager votre écran au groupe et suivre une vidéo d’étirements. Retrouvez quelques exemples de différentes durées dans la liste de lecture « Routine d’étirements » sur notre chaîne YouTube!

 

Exemples de mouvements:

  • Roulements des poignets
  • Roulements de chevilles
  • Roulement d’épaules
  • Roulement du cou
  • Ronds de bras avant et arrière
  • Ronds de jambe en sens horaire et antihoraire
  • Sur la pointe des pieds tendre les bras vers le ciel puis relâcher
  • Assis, jambes tendues, touché des orteils
  • Assis en papillon
  • Couché sur le dos, jambes ramenées contre la poitrine
  • Couché sur le dos ou assis avec une main sur le ventre pour se concentrer sur sa respiration

Exemples de musiques pour accompagner les mouvements:

https://www.youtube.com/watch?v=3_9bVupk-Wc

https://www.youtube.com/watch?v=7XEPHENch9c

https://www.youtube.com/watch?v=zb4fOZwhY2s&list=PLxGyMDihxm_V-fgBZCR4w-pCGOfth1DDU

 

Astuce: 

*Votre collègue enseignant l’éducation physique à l’école a peut-être même des routines d’étirement variées à vous partager.

*Vous pouvez très bien délaisser le ballet classique et vous inspirer du yoga pour créer une séquence de poses relaxantes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.