clown espace scénique

Le clown en crise (L’intention du personnage 2 de 4)

Pour travailler l’Intensité du personnage, rien de mieux que de passer par le clown en crise! Rigolade garantie!

Attention!  Attention!

Cet exercice est lié à une leçon en quatre étapes sur l’intention du personnage.

 

Nous vous rappelons que l’intention du personnage est ce que planifie faire le personnage ou ce que pense un personnage. C’est une sorte de couche sous le texte qui est dit!

Voici les quatre morceaux de la leçon! Je vous conseille de les faire en ordre:

 

  1. La marche émotive

  2. Le clown en crise (nous sommes ici!)

  3. Le clown menteur

  4. Le gromelot, c’est ma nouvelle langue!

Pour faire ce jeu, vous aurez besoin:

  • D’un espace dégagé

 

Comment le groupe est placé?

Si vous êtes en classe, le groupe sera assis devant l’espace scénique en attente de voir la mini scène que nous vous proposons.

Le jeu peut aussi être adapté pour le numérique.

clown espace scénique

Les étapes avant la scène:

  1. Choisir deux premiers élèves. Le clown 1 sera celui qui fera la crise et, le clown 2 sera celui qui offrira la raison de la crise.
  2. Faire des choix.  Le clown #1 choisira une émotion et la divulguera au clown #2. Le clown #2 choisira une phrase amorce en fonction de cette émotion. Tout ceci se passe en secret. Le choix peut aussi être fait par l’enseignant.

 

Les étapes de la scène:

  1. Le premier clown entre sur scène de façon neutre (aucune émotion)
  2. Le deuxième clown entre sur scène et dit une des phrases amorces suggérée ou une phrase de son choix.
  3. Le premier clown fait sa crise
  4. Fin

Exemples de phrases amorces :

Ces phrases servent à déclencher une crise de clown. Bien entendu, ce ne sont que des suggestions. Les phrases ont toujours plus d’impact quand on les dit dans nos mots.

 

  • Colère : « Je voulais te dire, j’étais entrain de jouer avec ton camion préféré parce que je l’aime beaucoup moi aussi et il a fait un vol plané dans le stationnement et s’est brisé… »
  • Joie : « Monsieur le clown, nous sommes heureux de vous annoncer que vous avez été sélectionné pour faire les auditions de la voix. Vous partez immédiatement! »
  • Peur : « Qu’est-ce que je vois là? Est-ce que ce ne serait pas une araignée »
  • Tristesse : «Ah! Je te cherchais! Je voulais te dire qu’il n’y avait plus de pouding au chocolat. »
  • Dégoût : « Tiens! Je t’ai préparé une soupe aux semelles de chaussures de clown! » 

S’inspirer…

Pour vous inspirer et bien expliquer aux enfants comment le corps peut exprimer l’émotion, voici deux vidéos faites par la Fondation Dr. Clown.

Petits trucs :

  • Assurez-vous que les élèves soient face au public et qu’ils montrent bien leur visage quand ils font leur crise.
  • Aussi, pour ajouter un effet comique, il est possible de faire des statuts durant la crise en regardant le public avec l’émotion. Ça fait généralement un bel effet!

 

 

Note pour les enseignants:

Pour aller plus loin, vous pouvez engager une conversation avec le groupe afin de dégager les éléments qui font qu’une scène est drôle. Par exemple, on pourrait croire que si un clown exagère sa réaction, ce sera plus drôle. Aussi, le contraste entre la nouvelle qu’apporte le premier clown et la réaction du deuxième peut être très drôle.

 

Pour vous guider, voici des exemples de scène:

 

Scène 1

La crise sera une crise de tristesse

CLOWN 1 entre en scène

CLOWN 2 entre en scène

CLOWN 2

Bonjour mon ami, j’espère que tu vas bien. Moi je vais très bien! Je viens de jouer pendant deux heures avec le camion que tu m’as prêté! Wow! Il roule vraiment bien! Mais bon, à un moment, j’ai voulu savoir ce que ça faisait si je lui faisais faire un vol plané au dessus du murette dans le stationnement et… ben… il s’est brisé. Désolé.

CLOWN 1 

Mon camion, je l’aimais tellement, mon camion !!!! (Crise)

 

 

Scène 2

La crise sera une crise de colère

CLOWN 1 entre en scène

CLOWN 2 entre en scène

CLOWN 2

Bonjour mon ami, j’espère que tu vas bien. Moi je vais très bien! Je viens de jouer pendant deux heures avec le camion que tu m’as prêté! Wow! Il roule vraiment bien! Mais bon, à un moment, j’ai voulu savoir ce que ça faisait si je lui faisais faire un vol plané au dessus du murette dans le stationnement et… ben… il s’est brisé. Désolé.

CLOWN 1

Mon camion, espèce de nono, mon camion !!!!

Poursuivez votre découvert avec la leçon suivante: Le clown menteur

En guise de rappel, voici les quatre sections de la leçon sur l’intention du personnage.

  1. La marche émotive
  2. Le clown en crise (c’est la leçon que vous lisez maintenant)
  3. Le clown menteur
  4. Le gromelot, c’est ma nouvelle langue!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *