Ma classe est un théâtre

Gestion de classe : un art qui n’a pas besoin d’être dramatique

La gestion de classe est la bête noire de plusieurs enseignants, qu’ils soient expérimentés ou nouvellement diplômés. C’est encore plus vrai pour les enseignants spécialistes en art dramatique.

 

En effet, la gestion de classe est facilitée par l’établissement d’un environnement propice aux apprentissages et à l’enseignement. Le local d’art dramatique est souvent un local vide où les places ne sont pas attribuées, ce qui est insécurisant pour plusieurs enfants et propice aux débordements.

Les spécialistes voient habituellement les groupes à raison d’une période par semaine. C’est bien peu pour établir un mode de fonctionnement propre au cours d’art dramatique. Il est donc important de définir rapidement votre routine et vos attentes quant aux comportements. Mieux encore, il faut utiliser des outils pour rendre le tout concret et tangible aux yeux des élèves. 

J’ai la solution parfaite pour vous faciliter la vie…

La solution : ma classe est un théâtre

Ma classe est un théâtre

Ma classe est un théâtre est un outil de gestion de classe disponible sur la boutique des Éditions du Pissenlit. Vous pouvez vous le procurer en cliquant sur ce lien. Il renferme tous les éléments dont vous aurez besoin pour métamorphoser votre classe en théâtre! Vous réaliser cette transformation en faisant aussi vos propres illustrations.

Transformer votre local en théâtre est une activité ludique qui donnera du caractère à vos cours d’art dramatique. Si vous partagez la pièce avec un autre enseignant, rassurez-vous, chacun pourra tirer profit des idées qui suivent et les adapter à sa réalité.

Étape 1 : Transformer le local

À l’aide de vos listes scolaires, trouvez la classe qui compte le plus d’élèves. En fonction de l’espace disponible et de la configuration de votre local, établissez un nombre de rangées et de sièges pour tous les asseoir. Il est maintenant temps de donner naissance à vos sièges! 

À l’aide de ruban gommé (celui utilisé pour le plancher du gymnase est excellent et le concierge de l’école en a toujours en surplus), créez les sièges virtuels. Une longueur de 15 cm de ruban gommé est suffisante pour identifier chaque siège. J’aime bien le ruban de couleur rouge qui rappelle les lourds rideaux de velours des vieux théâtres européens, mais sinon, n’importe quelle couleur claire fera l’affaire. 

Au moment de coller le tout au sol, alignez-vous simplement avec les tuiles du plancher.

Commencez au centre de la pièce pour assurer une symétrie à votre théâtre. Les sièges 1 et 2 devraient être de part et d’autre du centre du local. 

Déterminez la profondeur de l’espace spectateur en comptant les rangées à partir du fond de la classe. Vous obtiendrez ainsi le plus grand espace de jeu possible à l’avant du local.

Avec un marqueur noir de type Sharpie, numérotez chacun des sièges de manière alphanumérique en suivant les règles suivantes : la lettre en premier, le chiffre en deuxième, les nombres pairs à cour et impairs à jardin, les nombres les plus petits sont au centre de la salle.

N’oubliez pas d’imprimer et plastifier une affiche des règles de votre théâtre, des panneaux « côté cour » et « côté jardin » ainsi qu’un panneau « À l’affiche ». Vous pouvez évidemment créer tous ces éléments vous-mêmes. Mais nous avons une version ultra-chouette qui ne prendra que quelques secondes à acheter et imprimer ici.

L’affiche des règles doit être bien en évidence à l’avant de la classe, idéalement. On y référera lorsque la gestion de classe est problématique ou lorsqu’on souhaite obtenir la collaboration des enfants.

Les panneaux « côté cour » et « côté jardin » doivent être apposés de chaque côté de l’espace scène que vous déterminez dans la classe. Lorsque vous faites face à l’espace jeu, « jardin » est à gauche et  « cour » est à droite.

Finalement, le panneau « À l’affiche » vous servira à indiquer ce qui est au menu dans votre théâtre chaque semaine et devrait être bien en évidence à l’entrée de votre local ou à l’extérieur de la classe. Vous pouvez aussi vous en servir uniquement pour identifier votre local . Dans ce cas, vous n’avez qu’à y inscrire « Art dramatique avec monsieur ou madame XXX ».

***Astuce : Veillez à garder une roulette de ruban gommé dans la classe en permanence, car certaines petites mains agitées arrachent leur « siège » en cours d’année.

***Astuce : prévoyez quelques sièges en surplus. Les enfants trouvent très amusant d’y inviter une TES de passage ou la direction d’école. Les sièges vacants servent aussi à mettre en retrait un élève plus bavard ou qui tolère moins bien la proximité des autres enfants.

***Astuce : Lorsque vous faites votre plan, veillez à laisser suffisamment d’espace pour que les élèves ne se touchent pas lorsqu’ils sont assis en tailleur. Cela facilitera la gestion de classe. Il est aussi possible de mettre un siège en retrait à côté de la scène et d’expliquer que c’est au cas où un visiteur à mobilité réduite se présentait. Dans les faits, c’est le siège qu’on offre à un élève turbulent qui a besoin d’être isolé.

Étape 2 : Assignez un siège à tous vos élèves

Imprimez un plan de classe correspondant à votre théâtre fraichement créé pour chacun de vos groupes. Si vous avez acheté Ma classe est un théâtre, utilisez le plan de classe inclus dans votre achat et modifiez-le pour qu’il corresponde à votre réalité. (nombre de rangées X nombre de sièges) Un espace y est prévu pour noter le nom de l’école, le numéro du groupe et le nom du titulaire afin de facilement vous retrouver.

Si vous connaissez bien les élèves, vous pouvez leur assigner vous-même leur siège. Sinon, remettez le plan de classe vierge aux titulaires et demandez leur aide pour le remplir.

Une fois les plans de classe complétés, imprimez des billets de théâtre en nombre suffisant pour tous vos élèves. Inscrivez le nom de chacun et le siège qui lui est attribué. Cette étape demande temps et énergie. Pour vous simplifier la vie, vous pouvez acheter Ma classe est un théâtre, ici.

***Astuce : demandez aux titulaires de remettre les billets aux élèves avant le prochain cours, vous pourrez ainsi les accueillir à titre de placier du théâtre. Une casquette, un veston et une fausse moustache seront suffisants pour jouer le rôle et surprendre vos groupes.

***Activité express

Présentez votre panneau « À l’affiche » aux élèves, demandez un volontaire pour l’installer à l’extérieur du local. Précisez aux élèves si vous y inscrirez ce qui sera au menu de vos cours pendant l’année ou s’il identifiera simplement le local d’art dramatique.

Étape 3 : Expliquez les règles de votre théâtre

Vous êtes maître de votre local et libre de choisir les règles en vigueur. Idéalement, leur nombre devrait être restreint et les règles énoncées clairement. Les afficher au mur est un gentil rappel de vos attentes face aux élèves. Présenter les règles en début d’année est essentiel pour une gestion de classe efficace.

Pour Ma classe est un théâtre, nous avons concocté 3 règles inspirées par l’univers théâtral :

1-Je suis silencieux pendant la représentation

2-J’applaudis après toutes les prestations

3-Je participe avec ouverture

1-Je suis silencieux pendant la représentation

Lorsqu’on assiste à un spectacle, on reste en silence, pour suivre l’action et comprendre ce qui est dit. C’est la même chose dans le cours d’art dramatique. Lorsque je prends la parole, je m’attends à ce que tu sois en position d’écoute pour bien retenir les informations et comprendre ce que tu auras à faire. Après 3 avertissements, j’ai le droit de t’expulser du théâtre, parce que tu déranges les autres spectateurs qui, eux, veulent assister au spectacle.

Piste de réflexion : quels sont les avantages à être en silence quand le professeur explique? (on a plus de temps pour jouer, on évite les répétitions, le professeur garde sa bonne humeur, etc.)

2-J’applaudis après toutes les prestations

Chaque fois qu’un ou des élèves sont sur scène, pour les présentations officielles ou les exercices, à la fin de leur prestation : tu applaudis. Même si tu n’as pas aimé ce qu’ils ont fait.

Tu applaudis pour souligner les efforts et le travail et non pas le résultat.

Piste de réflexion à apporter aux élèves : quelle émotion ressens-tu à l’idée de venir performer devant le groupe ? Pour quelle raison ressens-tu cette émotion ?

3-Je participe avec ouverture

L’art dramatique, c’est un défi pour plusieurs élèves. Se retrouver devant le groupe, prendre la parole, donner ses idées : tous ne sont pas à l’aise de le faire.

Mais peu importe ton confort, je m’attends à ce que tu participes, tu essayes, tu me fais confiance.

Je ne vais jamais te demander quelque chose pour te ridiculiser ou te mettre mal à l’aise.

Tu sortiras parfois de ta zone de confort, mais cela va te permettre de mieux te connaître et de relever des défis dont tu seras fier.

Je ne te demande pas de réussir. Je te demande juste d’essayer.

 

***Astuce : Il faut être conséquent avec la demande de confiance faite aux élèves et retirer momentanément du local tout élève qui se moque d’un ami. Lorsque cela survient, on en profite pour répéter que c’est interdit dans le cours d’art dramatique et que la conséquence sera toujours d’être mis en pause à l’extérieur du local. Si cela se produit à de multiples reprises pour un même élève, il y aura réflexion écrite à faire.

Concrètement, qu’est-ce que ça veut dire « participer avec ouverture »?

  • Lever la main pour répondre aux questions
  • Donner tes idées
  • Écouter attentivement les explications ou les vidéos présentés
  • Effectuer les exercices demandés même si tu es gêné
  • Encourager les autres, les féliciter et essayer de reconnaitre ce qu’ils font de bien
  • Faire taire le petit démon qui te répète que les autres pourraient rire de toi.
  • Te faire confiance et repousser tes limites

Piste de réflexion à apporter aux élèves : quelle est la pire chose qui puisse arriver si tu viens devant le groupe ou si tu donnes ton idée? À l’inverse, qu’est-ce qui pourrait se produire de positif?

3, 2, 1, Action!

Transformer votre classe en théâtre est l’occasion parfaite de démarrer l’année du bon pied avec tous les groupes. C’est une façon d’assurer une gestion de classe efficace dans le plaisir tout en y incluant des notions relatives à l’art dramatique et aux arts de la scène.

Pas envie d’investir temps et énergie dans la fabrication de tous les outils proposés dans ce billet de blogue? Manque d’inspiration ou de talent pour créer des outils par ordinateur? Aucun souci! Cliquez ici pour vous procurer Ma classe est un théâtre.

Bonne année scolaire et bonne gestion de classe!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.